Les professeurs

Amélie Rimbeault

Amélie ou le fabuleux destin d’une rêveuse déterminée.

Petite, je voulais être diplomate. Peut-être la conséquence naturelle de vivre avec un père français et une mère britannique, recette explosive qui nous amenait à être parfois en Europe, parfois dans le Pacifique!

Les voyages, et la vie à l’étranger ont longtemps été le fil conducteur de mes projets: observer les coutumes d’ailleurs, faire des rencontres incongrues, voir le monde évoluer aux quatre coins du globe selon des visions différentes, et puis faire ce travail, peu à peu, d’apprendre à me connaître mieux. De l’Irlande à la Nouvelle-Zélande, du Viêt Nam au Maroc , en passant par la Grèce ou la Russie, j’ai vécu une vie semi-nomade, restant tantôt quelques heures, tantôt quelques années dans les villes, les villages, avant de revenir en France poser mes valises.

Et puis il y aura bientôt dix ans, j’ai fait ce rêve fou de devenir boulangère. Et j’ai façonné, pétri, defourné, aux côtés d’artisans extraordinaires, qui m’ont transmis leur goût du travail, de la mission ancrée dans le quotidien et de ce plaisir d’offrir, chaque jour, le meilleur de soi. Des ingrédients précieux dont j’abuse à volonté!

Mais ma mission à moi, je l’ai trouvée un peu par hasard, au détour d’un livre, au sud du Brésil : et mon rêve est plus grand qu’avant. Je veux faire partie de ceux qui façonnent, jour après jour, un monde plus raffiné, je veux construire une société où les gens cultivent de bonnes relations, dans laquelle chacun a l’opportunité de découvrir ses talents.
Et je pense que chaque personne, moi, vous, chaque jour, à chaque instant fait une différence. Il suffit de savoir quelle différence vous voulez faire!

 

Patrício Vinagreiro

Depuis tout petit j’ai le nez levé vers le ciel, les yeux fixés sur les trainées blanches des avions et la tête dans les étoiles. Et depuis tout petit j’ai ce courage effronté des portugais qui s’engagent sur de nouveaux chemins sans peur des défis à l’horizon.

Je suis né sur la rive sud de Lisbonne et puis ensuite j’ai grandi au sud du Portugal, en Algarve. J’y ai pris le goût de la liberté et d’une vie partagé avec le soleil et les grandes plages. Et puis un penchant pour le sport et la discipline qui va avec. Et c’est ainsi qu’en 2000 je m’engageais dans l’armée pour 5 ans, avec à la clef la possibilité d’étudier.

J’ai découvert le DeROSE Method en 2004, et j’ai été tout de suite fasciné par cette proposition culturelle. Je suis devenu démonstrateur de chorégraphie en 2007, d’abord plus attiré par la partie technique, et j’ai ensuite commencé à me former pour devenir à mon tour professeur. Et c’est finalement en 2011 que j’ai commencé à enseigner, à Lisbonne. Puis en 2013 j’ai eu l’opportunité de venir à Paris travailler dans une école que j’ai dirigée, avant d’ouvrir ma propre école en 2018.

Je continue fasciné par les techniques, et suis devenu en 2017 démonstrateur de niveau international. Mais dans le défi d’ouvrir cette école aux Gobelins ce qui me fait avancer, c’est la chance de pouvoir transmettre cette culture à ceux qui s’identifient dans cette recherche à la fois de performance et de qualité de vie.